Pourquoi faire ses études en Europe ?

Les universités en Europe sont depuis longtemps réputées pour leur excellence académique, leurs recherches de pointe et leur rapport qualité-prix. D’après le classement des universités mondiales 2012 publié par The Times, 31 des 100 premières universités mondiales sont européennes. L’Europe est donc le deuxième bloc universitaire mondial après les États-Unis.

L’Europe compte plus de 4 000 institutions d’éducation supérieure qui offrent une gamme étendue d’enseignements de licence, maîtrise et doctorat. Les universités en Europe sont de plus en plus nombreuses à choisir l’anglais comme langue d’enseignement, au moins pour une partie de leurs programmes de licence. Ces institutions sont donc aujourd’hui mieux placées que jamais pour accueillir les étrangers souhaitant faire leurs études en Europe et leur procurer des parcours répondant efficacement à leurs besoins professionnels futurs sur le marché global. Cette évolution est particulièrement notable en deuxième et troisième cycles. Le nombre d’enseignements de maîtrise assurés en anglais dans les universités en Europe est passé de 1000 en 2007 à plus de 5 000 aujourd’hui. Les programmes de licence en anglais sont disponibles dans un très grand nombre de disciplines, allant de l’économie et la gestion de l’entreprise (actuellement le plus demandé, représentant environ 28% des maîtrises enseignées en anglais en Europe) à l’ingénierie, aux sciences de la vie (dont la médecine), aux sciences sociales et aux sciences humaines.

Depuis la Déclaration de Bologne de 1999, les systèmes d’éducation supérieure en Europe ont évolué pour s’aligner sur un système à trois cycles :

  • Diplôme de licence (3-4 ans)
  • Diplôme de maîtrise (1-2 ans)
  • Diplôme de doctorat (3-4 ans)

Partie intégrante de ce processus, le Système européen de transfert et d’accumulation de crédits (ECTS) permet aux étudiants inscrits dans une institution d’éducation supérieure européenne de changer d’université en Europe, voire même dans une autre région du monde, et de conserver leurs crédits. L’ECTS facilite les transferts entre universités pendant un cycle d’études en Europe (normalement pendant le premier cycle avant la licence) ou après avoir terminé un cycle vers une autre université pour compléter des études (par exemple, vers un programme de maîtrise spécifique après avoir obtenu une licence dans une autre université).

Les universités en Europe ont une longue tradition d’accueil des étudiants internationaux. Grâce à sa combinaison unique de modernité et de haute qualité de vie, de richesse du patrimoine historique, étudier en Europe offre une expérience universitaire unique au monde.